Pour les ressortissants des pays non-membres de l’EEE (1) (sauf la Suisse), le droit de séjour, en Belgique, n’est pas libre. Un droit de séjour de plus de 3 mois peut être accordé uniquement dans certaines situations (travail, études, regroupement familial, etc.).

En tant que travailleur

Si vous souhaitez travailler en tant que salarié

Si vous désirez venir travailler en Belgique, vous devez trouver un contrat de travail. Ensuite, le patron devra faire les démarches nécessaires, auprès des autorités compétentes dans sa région, pour obtenir l’autorisation de pouvoir vous faire venir travailler en Belgique.

Les conditions à remplir sont très strictes, vous trouverez plus de renseignements ici :

Une fois l’autorisation accordée à l’employeur, vous recevrez un permis de travail B qui vous permet d’obtenir un visa.
Attention, le permis de travail B ne vous autorise pas à faire un autre travail en Belgique

La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers :


D’autres catégories d’étrangers sont dispensées de l’obligation du permis de travail :


Si vous souhaitez travailler en tant qu’indépendant
Vous devrez obtenir une carte professionnelle auprès des autorités compétentes dans la région où vous souhaitez développer votre activité

Vous ne pourrez introduire votre demande de visa qu’une fois en possession de cette carte professionnelle pour indépendant.

Une fois en Belgique, vous devrez vous inscrire à la commune de votre lieu de résidence dans les 8 jours de votre arrivée. La commune vous délivrera un titre de séjour dont la durée est limitée à la durée de votre contrat de travail : carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers ». Plus d’infos : http://www.mobilitedesjeunes.be/travailler-en-belgique/immigration-autorisation-de-sejour-permis-de-travail

En tant que chercheur

Vous pouvez séjourner en tant que chercheur si vous êtes titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur donnant accès aux programmes de doctorat dans le pays d’obtention de ce diplôme. De plus, vous devez avoir été sélectionné par un organisme de recherche agréé en Belgique pour mener un projet de recherche. L’organisme de recherche devra faire les démarches nécessaires pour que vous obteniez un permis de travail B. L’obtention du permis B est toutefois facilitée pour les chercheurs
Après votre arrivée, vous obtenez un titre de séjour dont la durée est limitée à votre travail de recherche : carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers ». Attention, le permis de travail B ne vous autorise pas à faire un autre travail en Belgique.
Vous trouverez plus d’informations auprès du service compétent dans la région où vous travaillerez, voir ci-dessus point « La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers ».  

En tant que jeune au pair

Pour travailler en tant que jeune au pair dans une famille d’accueil en Belgique, vous devez avoir entre 18 et 26 ans. Il faut d’abord trouver une famille d’accueil qui devra faire les démarches nécessaires pour vous obtenir le permis de travail B, sur base du contrat que vous aurez conclu ensemble. L’obtention du permis de travail B est toutefois facilitée pour les jeunes au pair. Une fois que les autorités compétentes auront octroyé le permis de travail B, vous pourrez faire votre demande visa. À votre arrivée, vous obtiendrez la carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers » dont la durée sera limitée à votre séjour en tant que jeune au pair. Attention, le permis de travail B ne vous autorise pas à faire un autre travail en Belgique.
Plus d’informations sur le travail au pair en Belgique : http://www.mobilitedesjeunes.be/travail-au-pair-en-belgique/c-est-quoi-le-travail-au-pair-en-belgique
Vous trouverez plus d’informations auprès du service compétent dans la région où vous travaillerez,  voir ci-dessus point « La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers ».  

En tant que stagiaire

Vous pouvez séjourner en Belgique pour l’accomplissement d’un stage si vous avez entre 18 et 30 ans. Ce stage doit être à temps plein et en continuation d’une formation préalable. Il peut durer maximum 12 mois. Le responsable du lieu de stage doit accomplir les démarches nécessaires à l’obtention du permis de travail B, son obtention est toutefois facilitée pour les stagiaires. Après votre arrivée, vous obtenez un titre de séjour dont la durée est limitée à votre stage : carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers ». Attention, le permis de travail B ne vous autorise pas à travailler en Belgique.
L’étudiant ressortissant d’un pays non-membres de l’EEE (1) (sauf la Suisse), qui poursuit ou qui va poursuivre des études en Belgique OU dans un autre pays membre de l’EEE ou la Suisse qui désire faire un stage scolaire obligatoire en Belgique, est dispensé de permis de travail.
Vous trouverez plus d’informations auprès du service compétent dans la région où vous travaillerez, voir ci-dessus point « La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers ».

Visa vacances-travail

La Belgique a un accord avec l'Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande ainsi que Taïwan permettant aux ressortissants de ces pays, âgés entre 18 et 30 ans, de séjourner en Belgique. Le visa vacances-travail est accordé pour une période de 12 mois. Il permet essentiellement de venir passer des vacances mais vous pourrez également travailler occasionnellement, autrement dit le travail ne peut pas devenir l’objectif principal du séjour. En tant que jeune titulaire d’un visa vacances-travail, vous n’aurez pas besoin d’un permis de travail. Une fois en Belgique, vous recevrez une carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers» à durée limitée.
Plus d’informations : http://www.mobilitedesjeunes.be/travailler-en-belgique/immigration-autorisation-de-sejour-permis-de-travail

En tant qu’étudiant

Vous devrez obtenir un visa pour études (ASP-autorisation de séjour provisoire) auprès de l’Ambassade de Belgique située dans votre pays de résidence. Si vous êtes déjà, en Belgique, la demande peut se faire via la commune. Vous trouverez toutes les formalités sur cette page http://www.mobilitedesjeunes.be/etudier-en-belgique/demarches-a-faire-pour-venir-etudier-en-belgique

En tant que membre de la famille d’un citoyen d’un pays membre de l’EEE (regroupement familial)

Si vous avez droit au séjour de plus de 3 mois, en Belgique, les membres de votre famille peuvent venir s’installer avec vous:

  • votre conjoint/e (ou le partenaire lié par un partenariat équivalent au mariage) ;
  • vos descendants (ou ceux de votre conjoint ou partenaire) s’ils sont âgés de moins de 21 ans ainsi que vos descendants (ou ceux de votre conjoint ou partenaire) dont vous avez la charge ;
  • vos ascendants (ou ceux de son conjoint ou partenaire) s’ils sont à votre charge ;

En tant que membre de la famille d’un citoyen de l’EEE, vous recevrez une carte F « Carte de séjour de membre de la famille d’un citoyen de l’Union» valable 5 ans.

En tant que membre de la famille d’un ressortissant non-membre de l’EEE (regroupement familial)

Si vous avez droit au séjour de plus de 3 mois ou limité, en Belgique, les membres de votre famille peuvent venir s’installer avec vous:

  • votre conjoint/e (ou le partenaire lié par un partenariat équivalent au mariage) ;
  • les enfants du couple s’ils sont âgés de moins de 18 ans ;
  • vos enfants (ou ceux de votre conjoint ou partenaire) s’ils sont âgés de moins de 18 ans et dont vous avez la charge.

Vous devrez disposer de divers documents et remplir plusieurs conditions reprises sur le site de l’Office des Etrangers: https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Guidedesprocedures/Pages
/Regroupement_familial/Le_regroupement_familial.aspx

En tant que membre de la famille d’un ressortissant non-membre de l’EEE, vous recevrez un « certificat d’inscription au registre des étrangers» - CIRE à durée limitée.

Statut de résident de longue durée-CE

La directive européenne 2003/109/CE du 25 novembre 2003 prévoit la possibilité pour les ressortissant d’un pays-tiers d’acquérir le statut de résident de longue durée- CE. Pour ce faire, vous devez être titulaire d’un titre de séjour illimité en Belgique et avoir vécu, en Belgique, depuis 5 ans ininterrompus. Vous devrez aussi prouver disposer des moyens financiers nécessaires pour subvenir à vos besoins ainsi que d’une assurance maladie. Si toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez faire la demande auprès de la commune de votre lieu de résidence. Si la demande est acceptée, vous recevez une carte de « résident de longue durée-CE » renouvelable tous les 5 ans.

Le ressortissant d’un pays non-membre de l’EEE, qui a acquis son statut de résident de longue durée dans un autre pays de l’EEE, peut séjourner plus de 3 mois en Belgique s’il remplit l’une de ces conditions :

  • d’avoir un travail salarié et d’obtenir un permis de travail B ou un travail indépendant et obtenir une carte professionnelle ;
  • de poursuivre des études ou une formation professionnelle ;
  • de disposer de moyens financiers pour subvenir à ses besoins.

Vous trouverez plus d’informations auprès du service compétent dans la région où vous travaillerez, voir ci-dessus point « La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers 


Autres possibilités de séjour de plus de 3 mois

D’autres catégories de personnes étrangères peuvent séjourner plus de 3 mois en Belgique dans un cadre professionnelle et devront donc obtenir un permis de travail préalablement : artistes, sportifs, personnel hautement qualifié, etc. L’obtention du permis B est toutefois facilitée pour ces personnes. Ces personnes disposeront également d’un titre de séjour à durée limitée, carte A « certificat d’inscription au registre des étrangers».
Vous trouverez plus d’informations auprès du service compétent dans la région où vous travaillerez, voir ci-dessus point « La procédure d’obtention du permis de travail est facilitée pour certaines catégories d’étrangers ».

Séjour permanent

Si vous êtes titulaire d’une carte F « Carte de séjour de membre de la famille d’un citoyen de l’Union», vous pourrez obtenir une carte F+ « Carte de séjour permanent de membre de la famille d’un citoyen de l’Union» après 5 ans de séjour ininterrompu.
Si vous êtes titulaire d’une carte B « certificat d’inscription au registre des étrangers» à durée illimitée, vous pourrez obtenir une carte d’établissement : carte C « carte d’identité d’étranger » après 5 ans de séjour ininterrompu.
Toutefois, durant les 5 ans de séjour ininterrompu, vous avez le droit de vous absenter du territoire belge durant de courte période comme expliquée sur ce lien https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Guidedesprocedures/Pages/Absence_et_retour.aspx

Recours

En cas de refus de séjour de plus de 3 mois, vous avez un droit de recours : http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/recours/recours-au-conseil-du-contentieux-des-etrangers

Pour plus d’informations sur le droit de séjour de plus de 3 mois en Belgique pour les citoyens de l’EEE et les ressortissants des pays tiers, consultez le site de l’Office des étrangers https://dofi.ibz.be (disponible en français, néerlandais et anglais).

(1) Pays de l’EEE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Slovaquie et Suède

mise à jour 2017