Travailler uniquement pendant l’une des saisons de l’année est possible. C'est ce qu'on appelle le travail saisonnier. Vous désirez servir des thés glacés sur une plage de la méditerranée, travailler comme animateur dans une station balnéaire, être moniteur de ski dans une station de ski, participer à la cueillette des fruits… ? De nombreuses entreprises, fermes, agriculteurs, horticulteurs, stations balnéaires ou de ski engagent des travailleurs saisonniers pour combler le manque de main-d’œuvre durant ces périodes.
Les périodes d’engagement se situent à des saisons précises pendant l’année, principalement entre le printemps et l’automne (même si c'est également possible durant toute l'année). Le travail occasionnel se trouve aussi dans le secteur touristique, les postes y sont diversifiés dans les bars, restaurants, hôtels, camps de vacances ou sportif, parcs d’attractions, campings, sur les plages, en tant qu'animateur ou guide touristique, etc.
Ces emplois saisonniers sont souvent soumis à une règlementation différente des autres. Le travail saisonnier est, en général, un contrat journalier et/ou de durée déterminée. Ceci est à vérifier en fonction du pays où vous allez.

Le WWoof

World Wide Opportunities on Organic Farms Working (Offres d’emploi mondiales dans les fermes bio) est un réseau international agissant pour la promotion du WWoofing : http://www.wwoof.be ou http://wwoofinternational.org.

Le WWoofing regroupe dans le monde entier des personnes désirant partager leur connaissance de l’agriculture, l’alimentation biologique et tout ce qui est en relation avec le développement durable. En échange de l’hébergement et de la nourriture, vous effectuez du travail agricole, des travaux de maraîchage, du jardinage, des soins aux animaux. Il s’agit d’un échange pas d’un travail. Le WWoofer apprend des techniques de l’agriculture biologique.
Le WWoofing est accessible à partir de 18 ans et peut être pratiqué dans n’importe quel pays dans le monde.
Il faudra, en premier lieu, adhérer à l’association Wwoof du pays où vous souhaitez vous rendre. La cotisation annuelle varie.
Afin de faire le choix d’un hôte, un grand nombre de pays disposent d’un site répertoriant les fermes et personnes de contact qui proposent de faire du WWoofing.
Sur le site international http://wwoofinternational.org/, vous trouverez les liens vers les organismes présents dans différents pays.
Pour WWoofer dans un pays de l’EEE, vous êtes libre de circuler. Si vous partez plus de trois mois, vous devrez vous inscrire dans le pays. Tandis que pour WWoofer en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, à Taïwan, en Corée du sud, il vous faudra un PVT.

Le Help Exchange ou HelpX

HelpX permet de vivre une expérience professionnelle bénévolement dans des fermes non-biologiques ou biologiques, lodges, ranches, B&Bs. En échange, vous êtes nourri et logé. Ce moyen d’hébergement est une belle opportunité pour les jeunes voyageant avec le visa vacances travail (Working Holiday Visa).
Le site www.helpx.net donne toutes les informations sur les hôtes et cotisations par pays.

Le Workaway

C'est la formule d'échange win-win la plus répandue aujourd'hui. L'aide du workawayer consiste en un coup de main pour bricoler, jardiner, enseigner une langue, faire du travail associatif... L'hôte quant à lui sera une entreprise.
Plus d'infos sur : https://www.workaway.info/

Mise à jour 2021

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Alors n'hésitez pas à le partager !