Vous avez envie d'apprendre une langue, d’étudier, de faire un job, de travailler en Belgique?
Avant de partir et en fonction de votre projet, vous devrez probablement faire une série de démarches administratives. Autant bien vous préparer pour ne pas compromettre votre séjour en Belgique.

Documents à emporter

  • carte d'identité et passeport : si vous êtes ressortissant de l’EEE+la Suisse, et que vous venez en Belgique (http://europa.eu/about-eu/countries/index_fr.htm), votre carte d'identité nationale ou un passeport valide suffisent.
  • visa: si vous êtes ressortissant Hors EEE, il vous faudra probablement un visa, cela dépend de votre nationalité, de la durée de votre séjour en Belgique et du but de votre séjour. Le visa, c’est un autocollant (vignette visa) inséré dans votre passeport. Il y a différents types de visa, à demander à l’ambassade ou au consulat belge http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/
    Ambassades_et_consulats/ambassades_et_consulats_belges_a_l_etranger/
    Attention, la procédure de demande de visa peut être assez longue (15 jours à 7 mois), introduisez votre demande plusieurs semaines avant votre départ, en fonction du type de séjour que vous allez effectuer en Belgique. N’oubliez pas de vous renseignez à l’ambassade ou au consulat belge à propos des documents à joindre à votre demande de visa (formulaire de demande et photo, un document de voyage (par exemple un passeport), etc...). Le visa est payant : 60 à 180€.
    Infos sur le site de l’Office des étrangers : https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Pages/home.aspx
    Attention!!!
    • lors de l’introduction d’une demande de long séjour (plus de 3 mois), certains étrangers doivent payer une redevance destinée à couvrir les frais administratifs pour le traitement de leur dossier par l’Office des Etrangers.
    • vous devez disposer de moyens de subsistances suffisants pour la durée de votre séjour.  Un étudiant, par exemple, devra avoir un minimum de 654€ par mois. Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:FR; mso-fareast-language:EN-US;} Vous devrez prouver que vous disposer de ces montants de référence par de l’argent en espèce, des relevés bancaires, une carte de crédit, des chèques de voyage, etc…
  • extrait d’acte de naissance (utile dans certaines situations)
  • diplômes : si vous venez travailler ou étudier en Belgique, prenez vos diplômes et faites en des copies si besoin (attention à bien conserver vos originaux). En ce qui concerne le travail, si vous voulez exercer une profession réglementée ou non ou un travail indépendant, il est possible que vous deviez demander une reconnaissance académique des diplômes étrangers. De même, si vous voulez venir étudier en Belgique, vous devrez donner une copie conforme de votre diplôme au Service des équivalences.
  • cv et lettre de motivation : si vous cherchez du travail en Belgique, n’oubliez pas de traduire et d’adapter votre c.v. aux habitudes et exigences des employeurs belges. En Belgique le c.v. anti chronologique est souvent utilisé. lien vers « travailler en belgique
  • banque et argent : Si vous souhaitez ouvrir un compte, vous pouvez le faire dans n’importe quelle agence bancaire avec une pièce d’identité officielle. L’argent dont vous aurez besoin dépendra évidemment de votre type de séjour, de vos besoins, de vos frais prévisibles et de votre manière de consommer.
  • la sécurité sociale
    La sécurité sociale, c’est un système de solidarité qui permet de recevoir les allocations familiales, la mutuelle, le chômage, etc… Le site http://www.coming2belgium.be/ vous donne toutes les informations si vous venez en Belgique pour travailler, vivre, étudier,...
  • les impôts
    Si vous êtes domicilié(e) en Belgique et que vous y travaillez, même si vous faites des jobs étudiants, vous devrez remplir une déclaration d’impôts et peut-être payer des impôts. Vous trouverez toutes les infos sur le site du Service public fédéral Finances http://finances.belgium.be/fr/
  • santé
    • si vous travaillez en Belgique: pour être remboursé(e) partiellement ou totalement de vos soins de santé, vous devrez vous affilier à une mutuelle. Il en existe de différentes tendances : socialiste, chrétienne, libérale et neutre : http://www.inami.fgov.be/fr/professionnels/autres/mutualites/Pages/contactez-mutualites.aspx#.VsRYJmcg-Uk . Cette assurance est obligatoire. Il n’y a que certaines institutions internationales qui ont leur propre système ou dont les travailleurs sont toujours couverts par la mutuelle de leur pays.
    • si vous étudiez en Belgique:
      - Pour les ressortissants des pays membres de l’EEE et de la Suisse, il existe un accord en matière de sécurité sociale qui permet de bénéficier des avantages de son assurance-santé durant son séjour dans un autre pays membre ou la Suisse. Avant le départ, il faut demander à votre mutuelle, la CEAM (carte européenne d’assurance-maladie).
      - Les ressortissants d’un pays non-membre de l’EEE (sauf la Suisse) doivent vérifier si leur assurance-santé les couvre durant un séjour pour études en Belgique.
      Le cas échéant, il est indispensable de souscrire une assurance-santé spécifique en Belgique ou à l’étranger.
    • vaccins: en Belgique, il n’y a pas d’exigences en matière de vaccins
    • si vous avez une carte avec votre groupe sanguin, emportez là
    • mutuelle:
  • bulletins scolaires : prenez ceux de vos enfants s’ils viennent avec vous en Belgique

mise à jour 2018

Etes-vous prêt à être coupé de votre entourage pendant quelques mois?

Avant tout réfléchissez à votre projet: correspond t'il vraiment à ce que vous cherchez, avez-vous bien évalué le budget dont vous aurez besoin, supporterez-vous facilement d'être loin de votre famille et de vos amis. Si vous partez dans le cadre d'un projet, préférez-vous le faire seul(e) ou en groupe?
Il faut donc répondre à toutes ces questions: quoi? comment? pour quoi faire? combien de temps?

  • une des premières questions à se poser c’est évidemment de savoir si vous avez vraiment envie de venir en Belgique pour étudier ou travailler ou dans le cadre d’un projet.
  • les motifs de votre départ peuvent être nombreux. Il vous faudra trouver la bonne adéquation entre votre projet, le lieu où vous rêvez d’aller et celui qui est réellement approprié et votre propre personnalité. Et vous demander si vous êtes assez autonome et débrouillard(e) pour vivre en Belgique même une courte période.
  • analysez vos besoins, réfléchissez-y pour vous intégrer au mieux et éviter le choc culturel et psychologique qui peut survenir même si vous partez pour une courte période.

La Belgique décodée

La Belgique est un état fédéral mais le pouvoir décisionnel ne se trouve pas uniquement à ce niveau. En effet, le pays est administré de manière autonome par différentes instances qui ont leurs propres compétences.

La Belgique est composée de :

  • 3 communautés linguistiques et culturelles : la Communauté française appelée maintenant Fédération Wallonie-Bruxelles, la Communauté flamande, et la Communauté germanophone. Elles ont dans leurs compétences la culture et l’éducation (l'enseignement, bibliothèques, théâtres, audiovisuel, bibliothèques…) le tourisme ainsi que l’aide aux personnes (aide et protection de la jeunesse, santé, aide sociale, politique familiale…).
  • 3 régions qui ont été créées pour avoir chacune plus d’autonomie économique : la Région de Bruxelles-Capitale, la Région wallonne (qui comprend la partie germanophone du pays) et la Région flamande. Elles ont dans leurs compétences l'économie, l'emploi, l'agriculture, les transports, plan d’aménagement du territoire, le logement, l'environnement, la mobilité et la sécurité routière.
    Chaque province et chaque commune appartient à une Région, et est soumise à sa tutelle.
  • Les compétences de l’état fédéral sont les affaires étrangères, l'immigration, la nationalité, la défense nationale, la justice, les finances, la sécurité sociale, la coopération au développement ainsi qu'une partie de l'économie, de l'emploi, de la santé publique, de la sécurité et des affaires intérieures.
  • A Bruxelles (la capitale du pays), on retrouve les principales institutions européennes : le Parlement européen, le Conseil de l’Union européenne, la Commission européenne. A Bruxelles se trouve aussi le siège de l’Otan.
  • Les communes sont très importantes, elles représentent le niveau de pouvoir le plus proche du citoyen. La commune est compétente en matière de travaux publics, de maintien de l'ordre, de logement, d'enseignement,... Il y a 589 communes en Belgique. La Région de Bruxelles-Capitale couvre les 19 communes. Les 262 villes et communes wallonnes se repartissent en cinq provinces: Brabant wallon, Hainaut, Liège, Luxembourg et Namur. Les 308 villes et communes flamandes se repartissent en cinq provinces: Anvers, Brabant flamand, Flandre occidentale, Flandre orientale et Limbourg.

Un peu de tout : langues, géographie, climat, nombre d’habitants, monnaie, culture, cuisine

Les 3 langues officielles en Belgique sont le français, le néerlandais et l’allemand. L’anglais est souvent utilisé notamment dans le domaine des affaires. Et Bruxelles est une ville multiculturelle, on y parle aussi, espagnol, turc, arabe, italien parmi au moins 104 langues différentes.
Etonnant pour un étranger mais très répandu, les inscriptions bilingues (français-néerlandais) se retrouvent un peu partout : affiches, magasins, signalisation routière, plaques des rues, etc....)
Il faudra aussi s’habituer à certains belgicismes : à tantôt (à tout à l’heure), nonante et septante, baraque à frites ou fritkot (friterie), la drache (la pluie), un kot (chambre d’étudiant), une couque (une viennoiserie), brol (désordre), coussin (oreiller), pain français (baguette), wasserette (lavoir), savoir et pouvoir (on utilise souvent savoir comme l’équivalent de pouvoir)
La Belgique n’a pas un relief très accidenté, le point le plus haut est le « Signal de Botrange » à 694 mètres ! Il y a 67 kilomètres de côtes le long de la mer du Nord, un plateau central, des forêts en Ardenne, dans le sud-est.
Le climat est caractérisé par des températures modérées, des vents réguliers, une forte nébulosité et des pluies fréquentes.
Il y a un peu plus de 11 millions d’habitants en Belgique.
L’euro est la monnaie utilisée en Belgique depuis 1999.
Les activités culturelles sont très variées (théâtres, concerts, danse, musées). La culture se transmet aussi à travers le patrimoine belge, certaines villes sont de véritables villes d’art et d’histoire avec des bâtiments, monuments incomparables.
Le chocolat belge a une réputation justifiée de qualité et les moules/frites et les nombreuses bières sont incontournables si vous séjournez en Belgique.

Comment vous préparer au départ ?

Les centres d’information comme Infor Jeunes peuvent évidemment vous donner de nombreuses informations sur différents sujets.

mise à jour 2018